contact2 icon

F(H)OMMES

  • Création 2018
F(H)OMMES
©Véronique Gallou Salaün

PROPOS ARTISTIQUE

Qu’est-ce que l’Homme ?

 

« L’Homme n’est qu’un roseau, le plus faible de la nature ; mais c’est un roseau pensant. Il ne faut pas que l’univers entier s’arme pour l’écraser : une vapeur, une goutte d’eau, suffit pour le tuer. Mais, quand l’univers l’écraserait, l’homme serait encore plus noble que ce qui le tue, puisqu’il sait qu’il meurt, et l’avantage que l’univers a sur lui, l’univers n’en sait rien », Pascal

 

« L’humanité est une suite discontinue d’hommes libres qu’isole irrémédiablement leur subjectivité », Simone de Beauvoir

 

F(h)ommes abordera le rapport des êtres humains avec les nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle et la robotique ou autre. 

Comment l’être humain rentre en relation avec les nouvelles technologies? Améliorent-elles la condition humaine de manière radicale? Amènent-elles une extension de la vie humaine au-delà des limites naturelles? Améliorent-elles nos capacités physiques, sensorielles, cognitives, émotionnelles? Permettent-elles de nouvelles expériences de pensée, de dialogues, de compréhension réciproque et d’interaction? Vont-elles augmenter le potentiel humain pour relever les défis majeurs de notre époque ? 

 

La création F(h)ommes embrassera toutes ces questions qui paraissent essentielles aux yeux du chorégraphe. Son écriture symbolisera l’interaction des êtres humains avec les machines grâce à une lampe robotisée baptisée ADEL (Autonomous Dancing Expressive Lamp). La création montrera alors comment les sciences et les nouvelles technologies conduisent les êtres vivants à modifier leurs caractéristiques physiques et mentales et à penser et agir autrement. On peut se demander si l’être humain pourrait n’être qu’une machine contrôlée par un programme, son cerveau commandant ses sens, ses émotions.

 

F(h)ommes a pour objectif de montrer à quel point l’humain cultive une grande dépendance à la machine en mettant en exergue l’évolution technique et la robotique. Ce spectacle nous questionnera sur notre devenir cybernétique en montrant que la machine ne remplace pas l’Homme.

 

En lien avec la création, des ateliers pédagogiques en partenariat avec des établissements soclaires, des écoles de danse ou encore des strucutres socio-culturelles sont possibles.

Chorégraphie > Herwann ASSEH

Dramaturgie > Martine GEFFRAULT-CADEC

Interprétation > Suzie BABIN et Fanny SAGE

Création musicale > Romain DUBOIS et Xavier GUILLAUMIN

Robotique > Vincent MESERETTE et les FABLABS de l'Université de Bretagne Occidentale et de l'IMT (école d'ingénieurs)

Création lumière > Jacquemine GEFFRAULT

Costumes > Jean MALO

Production > Compagnie MORAL SOUL

Co-production > La Chapelle Bleue (Communauté de communes de Ploermel)

La compagnie est actuellement en recherche de co-producteurs 

Les partenaires > la Ville du Relecq-Kerhuon, la Ville de Landivisiau (Le Vallon)

La compagnie MORAL SOUL est subventionnée par la Ville de Brest, le Conseil Général du Finistère et le Conseil Régional de Bretagne.

logos partenaires
Relecq Kerhuon

Cie MoralSoul

48, rue Armorique
29200 Brest
Tél. : 02 98 05 72 72

Siret : 441 038 262 000 24
Licence spectacle : 2-1087382

(function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-49675855-1', 'auto'); ga('send', 'pageview');

Saison

Répertoire

Pas d'éléments trouvés.